La réforme 100% santé du gouvernement Macron, qui promet un reste à charge zéro sur certaines catégories de prothèses auditive, a démarré au 1er janvier 2019.Découvrons ensemble l’évolution de ce dispositif, destiné à l’accessibilité du malentendant à un appareillage auditif de qualité, face à des prix jugés encore trop prohibitifs.

Les 3 phases du reste à charge zéro sur les appareils auditifs

Ce dispositif de santé publique doit étager progressivement le remboursement des appareils auditifs par l’assurance maladie et aboutir en 2021 à un reste à charge zéro.

Phase 2019 : une augmentation du remboursement de l’assurance maladie sur tous les appareils

Ce dispositif de remboursement commence au 1er janvier 2019, avec cette première phase. Ainsi, l’assurance maladie a augmenté le montant du remboursement de prothèse par oreille, sans conditions de catégories d’appareils.

illustration reste à charge

Par conséquent, vous pouvez choisir un appareil de n’importe quel type ou marque, bas de gamme ou haut de gamme : cet appareil vous est remboursé à hauteur de 180€ par oreille au lieu de 120€ en 2018. Ce remboursement atteint 360€ pour les deux oreilles.

Phase 2020 : 250€ de remboursement supplémentaire par oreille

L’année 2020 verra l’assurance maladie ajouté 250€ de remboursement par prothèse, en plus du remboursement actuel, soit 430€ par oreille et 860€ pour les deux. Pas de limitation quand à éligibilité du remboursement, qui s’appliquera à toutes les prothèses.

Phase 2021 : reste à charge zéro sur les aides auditives « 100% santé »

L’année 2021 verra la mise en place définitive du dispositif « 100% santé » pour les appareils auditifs. le but du gouvernement est d’atteindre un niveau de remboursement suffisamment étoffé d’un côté, et de pouvoir proposer une classe de prothèse auditive en adéquation de l’autre, pour atteindre un reste à charge zéro.

Toutes les prothèses du panier « 100% santé » seront intégralement remboursé par l’assurance maladie et les complémentaires. Le reste à charge sera de zéro euros.

Et pour les prothèses qui ne sont pas labellisées panier « 100% Santé »?

Effectivement, toutes les prothèses ne feront pas parti du label « 100% santé ». Pour autant, les malentendants qui veulent acquérir des prothèses de qualité supérieure hors du panier « 100% santé » verront le remboursement par l’Assurance Maladie identique à celle du panier « 100 % santé ».

En rajoutant la mutuelle il sera possible d’atteindre un plafond assurance maladie + mutuelle de 1700€ par prothèse ! Chaque euro au dessus de ce plafond seront à payer de votre poche.

Cela va permettre à un grand nombre de déficient auditif, de s’équiper. On estime que 50% des malentendants ne sont pas appareillés.

Quelle différence de remboursement sur ma prothèse entre 2018 et 2019

La transition entre 2018 et 2019 marque déjà une différence de remboursement en faveur du patient. C’est 360€ de rembourser pour un double appareillage en 2019 contrairement à 240€ l’année précédente. Un gain direct de 120€ car les prix des appareils n’ont pas bougé.
Pour les appareils en début de gamme et bas-milieu de gamme, cela permet déjà de profiter d’un reste à charge plus modéré si vous avez souscris une mutuelle.

Faut-il attendre le reste à charge zéro de 2021 pour s’appareiller?

Pour l’instant, il est impossible de savoir réellement l’impact du dispositif. Cela paraît évidemment alléchant sur le papier, mais on ne sait pas encore quelle prothèse feront parti du panier et si le choix sera réellement assez large pour être intéressant.

Qui des mutuelles ? Les complémentaires santé vont-elles comme pour l’optique, présélectionner des marques et modèles éligible à leur panier de remboursement et en exclure d’autre?

De plus, personne n’aborde la question du prix des prothèses. Le prix des prothèses peut fluctuer à la hausse et venir amoindrir l’efficacité du panier « 100% santé ».

En effet, imaginons que ce panier ne concernent qu’une dizaine de prothèses en milieu de gamme, qui seront effectivement totalement à reste à charge zéro, le plafond de remboursement ayant été augmenté même pour les appareils hors label, rien n’empêche les audioprothésistes ou les réseaux de répercuter une hausse des prix sur les appareils hors dispositif.

Face à ça, l’augmentation du remboursement en 2020 pourrait marquer l’année où il faut s’appareiller, en espérant que les prix ne montent pas déjà en 2020.

Source : https://www.ameli.fr/assure/actualites/des-protheses-auditives-bientot-integralement-prises-en-charge

crédits photos : freepik.

Vous avez aimé? Partagez-le :
  • 3
  •  
  •