Pour bien choisir votre audioprothésiste, vous devez prendre en compte un point très important qui est la proximité du centre auditif avec votre domicile. Nous allons vous expliquer pourquoi…

L’audioprothésiste n’est pas qu’un vendeur de prothèse. Il fournit également un travail de suivi important. Vous allez donc devoir le rencontrer plusieurs fois, et ce dès le début de l’appareillage. Une première prise de contact ou un bilan auditif, suivi d’une nouvelle consultation avec un essai à la clé, puis encore une autre avec un ajustement des réglages, qui vont lui permettre d’ajuster l’aide auditive à votre ouïe.

choix audioprothésiste

Les Avantages D’un Audioprothésiste Près De Chez Vous

Choisir un audioprothésiste à proximité de son lieu d’habitation ou de villégiature est une preuve de bon sens. Entre le premier rendez-vous et la vente de l’appareil, vous pouvez compter sur 2 à 4 consultations avec votre audioprothésiste. Puis ensuite, vous pouvez rajouter un à deux rendez-vous par an, afin d’effectuer les visites de contrôles ou de nettoyage des embouts.

Pour résumer, pour l’achat et l’appareillage sur une période de 2 ans, vous avez de grandes chances rencontrer votre audioprothésiste entre 4 et 6 fois environ.

Il faut donc idéalement privilégier un professionnel près de chez vous, même si il est plus cher, car vous devrez faire preuve de disponibilité géographique. cette disponibilité a un coût non négligeable en terme de temps et d’argent. Imaginons que vous ayez trouver une offre moins chère à 200km de chez vous : vous devriez faire quatre aller-retour de 200 km en incluant les frais d’essence, de parking, voir de péage parfois.

Ces frais vont augmenter sensiblement le budget initial prévu pour votre prothèse, et par conséquent diminuer la valeur de votre bonne affaire.A cela s’ajoute une logistique, un stress, une complexité dont certains voudraient bien s’affranchir, et nous les comprenons.

Quand Choisir Un Audioprothésiste Moins Cher Mais Eloigné?

La problématique que beaucoup de patients rencontrent, est celle de l’audiologiste de quartier, recommandé par votre médecin traitant ou votre ORL. Il est accessible, réputé, mais aux tarifs encore prohibitifs par rapport à certaines enseignes. Les malentendants pragmatiques font le calcul et choisissent, face à une différence de prix trop marquée, d’aller quand même s’appareiller beaucoup plus loin.

Pourtant, vous pouvez négociez directement chez votre audio de quartier un meilleur tarif, en jouant la concurrence, afin de rééquilibrer votre budget tout en conservant cette proximité qui a vraiment son importance.

Seulement, parfois, la négociation ne tourne pas à votre avantage : la remise n’est pas assez convaincante pour vous décider à choisir le technicien de proximité, et par ailleurs, vous habitez vraiment loin des centres d’audioprothèse qui pratiquent ces prix ultra agressifs. Vous ne pouvez profiter du véritable tarif avantageux.

Il ne reste alors qu’une solution : accepter de faire des kilomètres et négocier une aide au déplacement en fonction de la distance. Soyez franc et direct : demandez soit une prise en charge des frais de transport vers le cabinet, soit une ultime remise sur le prix d’achat de l’appareil en vertu de frais de déplacement importants. En règle générale, cela fonctionne très bien.

Vous avez aimé? Partagez-le :
  •  
  •  
  •  
  •